Contrôle d’Accès des véhicules

Contrôler les accès véhicules des entreprises et des sites industriels est devenu aussi vital que  le contrôle d’accès des personnes.

Les progrès effectués en radio identification (désigné par le sigle anglo saxon RFID (radio frequency identification) ont facilité ce contrôle.

Les badges peuvent être paramétrés de façon à être lus de quelques centimètres à plusieurs centaines de mètres, y compris pour des véhicules en faible mouvement. Du coup, les véhicules dont le badges est enregistré peuvent passer le contrôle de sécurité sans avoir à marquer l’arrêt. On gagne ainsi en fluidité.

Les badges peuvent contenir une source d’énergie qui transmet un signal à un lecteur et ce de manière autonome. Ces badges dits “actifs” permettent de transmettre des informations en temps réel et peuvent être lus à une grande distance. En revanche, leur durée de vie est limitée et la confidentialité des informations est fragile.

Les badges dits “passifs” n’émettent pas de signal et doivent être placés à une faible distance du lecteur qui va alors lire la puce. Leur durée de vie est quasi illimitée, ils sont peu cher est très utilisés.

 

La liaison entre les badges et le lecteur peut se faire par un couplage magnétique pour les courtes distances (< à 1.5 mètre) et par un couplage électrique pour les distances plus grandes. Dans ce cas, ce sont des ultras hautes fréquences qui sont utilisées.

Les industriels évoquent un besoin croisant d’identification longue distance des véhicules, des individus et également de la gestion des stocks dans les sites industriels et les dépôts logistiques.

Laissez un commentaire





Un besoin en Sécurité Électronique ?

Call Now Button